S’envoler avec Twitter

Je twitte, tu twittes, il twitte, nous twittons, vous twittez, ils twittent ! Même si vous, cher prof de FLE, ne twittez pas, sachez qu’il y a aujourd’hui environ 200 millions d’utilisateurs qui le font, et parmi ces utilisateurs se trouvent peut-être quelques uns de vos élèves et collègues. « Être inscrit sur Twitter n’est pas indispensable pour faire un réel usage des TICE et pouvoir contribuer à la Révolution Numérique », me direz-vous d’un ton surpris. Oui, vous avez raison, mais vu que vous êtes déjà un peu investi dans le numérique, ça ne coûte rien d’essayer !  Au pire, si vous n’y trouvez pas votre compte, le web 2.0 regorge d’autres outils dont vous pourrez vous approprier.

À présent, vous êtes curieux, mais vous ne savez pas trop de quoi on parle là ? Prenez dix minutes pour vous imprégner des concepts indispensables sur Twitter. Promis, cela prend dix minutes (à lire en tout cas). Si vous faites partie de profs ayant déjà un compte Twitter, vous pouvez zapper l’intro et passer directement à la partie sur Twitter en milieu scolaire ou bien découvrir d’autres projets à developper avec vos Twittclasses en FLE ou avec d’autres profs.

Twitter c’est quoi et ça marche comment ? Pour répondre à cette question, qui de mieux que Cyprien. (Si vous ne le connaissez pas, c’est le moment !)

Créé en 2006, Twitter est un plateforme web qui permet l’échange de messages courts qui ne peuvent pas dépasser les 140 caractères. Le principe est exactement le même que celui des SMS, sauf que grâce à internet, vous envoyez vos messages au monde entier. Sur le réseau vous trouverez des informations sur la vie quotidienne des utilisateurs et des informations sur l’actualité, mais il s’agit avant tout d’un outil dédié aux échanges.

Je découvre le Twhésaurus

Nixdo_Tutoriel-créer-compte-Twitter-commerce_2

Je crée un compte Twitter en tant que prof de #FLE

Avant d’essayer un nouvel outil en classe il faut se familiariser avec, jouer, bidouiller et se l’approprier. Vous verrez, c’est facile comme bonjour !

  1. Créez votre compte Twitter : Vous pouvez aller directement sur Twitter et suivre les étapes très intuitives, ou bien, vous pouvez suivre ce petit tuto fort sympathique. N’oubliez pas de choisir une photo de profil et de mettre une petite bio, personne n’aime se faire suivre ou suivre un profil avec une avatar d’oeuf coloré anonyme !
  2. Commencez à vous faire un réseau : découvrez les comptes Twitter FLE ou faites une recherche avec le hashtag #FLE. Le plus simple pour démarrer ou éventuellement pour avoir des followers c’est de commencer à follow (à suivre donc) des utilisateurs intéressants à vous yeux.
  3. Lacez-vous ! N’ayez pas peur, rédigez votre premier tweet, retweetez et osez engager la conversation. Les profs sur Twitter sont vraiment sympas et très réactifs, vous serez sans doute très bien accueilli.

Twitter en milieu scolaire

Depuis 2009, plusieurs professeurs francophones se sont intéressés à l’utilisation de Twitter dans le cadre scolaire, c’est comme ça que sont nées les Twittclasses, classes utilisant l’outil pour communiquer, écrire et échanger dans plusieurs matières. Des nombreux projets pédagogiques ont alors vu le jour et des professeurs du monde entier continuent à faire preuve d’imagination pour intégrer Twitter dans leurs classes. Twitter est tout d’abord un outil de communication et les usages de Twitter en classe varient selon les niveaux d’enseignement. En primaire, les professeurs s’en servent notamment pour améliorer l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, des échanges entre classes se font entre des collèges et des lycées, et des projets multidisciplinaires ont été mis en place dans des classes de l’enseignement supérieur. Les projets pédagogiques sur Twitter sont aujourd’hui nombreux, mais Il est possible de regrouper les usages en quatre grandes catégories :

      • Les échanges entre classes, élèves / abonnés, élèves / professeur ou encore parents / classe
      • Le partage de la vie de classe au quotidien
      • Les voyages et les sorties scolaires (tweetés « en direct » via le smartphone de l’enseignant par exemple)
      • Les projets spécifiques utilisant l’outil exclusivement ou couplé à d’autres outils du web 2.0 (blog, outils d’écriture collaboratif, cartographie, etc.).

D’après les témoignages des professeurs ayant osé l’aventure de Twittclasses, les avantages sont nombreuses pour tous les acteurs :

      • Twitter permet un vrai échange et un travail collaboratif entre les élèves, mais aussi entre professeurs et parents actifs sur le réseau.
      • Les élèves se trouvent comme acteurs de leur propre apprentissage et d’autocorrection, notamment grâce à des interactions en temps réel.
      • L’outil permet une vraie ouverture sur le monde, les élèves de découvrent d’autres horizons tout en développent des compétences linguistiques et socioculturales, sans oublier une vrai prise de conscience de leur identité numérique.
      • La contrainte d’écriture de 140 caracteres permet aux élèves de se concentrer sur le sens, la clarté et la précision des phrases.
      • L’outil est indéniablement au service de la maîtrise de la langue, les élèves font très attention à ce qu’ils écrivent car ils savent qu’ils vont être lus. Une vraie motivation en plus !

Mais, qui a-t-il de l’équipement nécessaire et de l’aspect financier ? Si l’on observe l’exemple de M.Forgione, enseignant de @CM2_CHAPELLE, pas besoin d’un ordinateur par élève, des Twittlclasses peuvent très bien fonctionner avec un seul compte par classe, un smartphone et un peu d’imagination. Pour ce qui est de l’aspect financier, ben Twitter est gratuit…Alors, qui dit oui ?

Il ne faut pas oublier que l’utilisation d’un réseau social en classe implique certaines précautions de sécurité, notamment si les élèves son mineurs. Même si les CGU de Twitter stipulent que l’âge minimum d’utilisation du service est de 13 ans, Il faut obtenir les autorisations des parents pour la publication de photographies, de vidéos et de sons sur lesquels l’élève mineur est reconnaissable. Comme tout démarche, la mise en place des projets pédagogiques sur Twitter nécessite d’un investissement en temps non négligeable de la part de l’enseignant, mais si l’on réfléchit deux secondes cher prof de FLE, on ne passe pas moins de temps, chez soi tard le soir, à imaginer d’autres scénarios qui réveilleront l’intérêt des élèves, alors pourquoi ne pas tenter une nouvelle expérience ?

Vous êtes prêt maintenant pour créer votre Twittclasse en FLE !

Image principale : Oiseaux / CC Pixabay

Image Twhésaurus : Comprendre le vocabulaire Twitter

Licencia de Creative Commons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s